X Fermer >> 
Leninrgad Area Hunting Territories Association     LAHTA
Leningrad Area Hunting Territories Association · LAHTA · ·C’est une vrai histoir qui peut se reproduire encore – soyons extremement prudent en choisissant le receptif de chasse... ·

Les victoires de LAHTA

Etendu
C’est une vrai histoir qui peut se reproduire encore – soyons extremement prudent en choisissant le receptif de chasse...
Utilisateur: Admin
Date: 17.11.2016 15:04
Vus: 857
Notation: 0

Témoignage de Benoit DUTERTRE

En Aout 2008, une agence implantée à Moscou (Trophy club) nous a vendu un voyage de chasse au chien d’arrêt en Carélie à 8 heures de route au Nord de St Petersburg, proche de la frontière Finlandaise.

Nous étions 7 chasseurs et 6 chiens expérimentés en matière de chasse dans les grands espaces de montagnes en particulier.

Nous chassions par équipe de 2 ou 3. Les premières heures ont été riche en rencontres ; grand tétras, petit tétras, gélinottes et lagopèdes des saules.

Nous vivions ce voyage comme une aventure.

 

Malheureusement se rêve s’est brisé en début d’après midi du 2ème jour, un chien manque à l’appel !

Ce setter mâle de 6 ans très expérimenté en montagne a disparu en forêt alors qu’il quêtait. Qu’est il devenu ?

- Il est parti sur une piste d’élan et reviendra ce soir ?

- Il est mort d’une crise cardiaque ?

- Il est tombé dans un trou de tourbière ?

- Il s’est fait attaqué par les loups, un ours … ?

 

Une partie de cette nuit là,  et les 2 jours qui suivent sont consacrés à sa recherche.  

Le territoire s’étend sur plus de 80 000 ha avec des forêts, des tourbières et des lacs.

Seules quelques Isbas sont habitées par des forestiers.

Aucun village n’est recensé à moins de 30 minutes de voiture.

 

Nous sommes totalement démunis de moyens pour augmenter nos chances de retrouver ce chien.

Le moral de l’équipe est au plus bas et mon ami propriétaire de cet excellent setter surmonte sa détresse de façon admirable.

 

Après le 7ème jour de chasse, le voyage arrive à son terme.  Tous les chiens sont chargés dans les véhicules et une caisse reste vide !

 

Nous rentrons en France après ce voyage « cassés » : par la disparition de ce chien ; et par  une mauvaise organisation assurée par le représentant de l’agence de voyage.

 

Alors que nous reprenions chacun nos activités professionnelles respectives,  3 jours après notre retour, je suis contacté par un des guides qui me dit avoir récupéré le chien. Il aurait été retrouvé sur une piste forestière. Evénement inespéré !

 

Au début le retour du chien semble assez simple si l’on vient le chercher et si l’on donne 300€.

Le temps d’organiser le transfert,  les choses deviennent beaucoup plus compliquées.

En effet,  comme ce chien est redoutable d’efficacité et facile à conduire, il semblerait qu’ il accumule les sorties pour le compte des guides et de leurs clients.

Après différentes recherches sur internet en particulier, nous nous apercevons que ce scénario a déjà été décrit par plusieurs Français victimes aussi de guides Russes malhonnêtes. 

 

Après d’interminables palabres qu’ils seraient trop long de détailler,  nous élaborons un plan de « récupération ».

Ce n’est que 7 mois après,  que j’ai pu me rendre à St Petersburg pour retrouver ce chien et le rendre à son propriétaire.

 

Ce déplacement de la dernière chance n’aurait pas été possible sans l’aide de Vladimir E. Ayant appris nos problèmes, un ami m’a donné ses coordonnées pensant qu’il pourrait nous aider. En effet, j’ai trouvé un homme sincère, désintéressé par l’argent qui a fait le maximum pour nous faciliter le retour du chien en France.

Vladimir est très affecté par ces affaires qui diffusent une mauvaise image des Russes et des voyages de chasse en Russie.

 

Il m’a servi d’interprète et j’ai pu tester l’efficacité de son réseau relationnel en particulier auprès des services vétérinaires et des douanes de l’aéroport de St Petersburg.

Ayant à plusieurs reprises voyagé en Russie, je suis certain que Vladimir est une personne réunissant le maximum de qualité pour organiser de beaux voyages de chasse au chien d’arrêt en Russie. Notre culture de la chasse au chien d’arrêt ne lui est pas étrangère et il est le parfait trait d’union pour que nous puissions accéder aux trésors cynégétiques de la Taïga Russe en toute sérénité.

Suivant